Ce Dimanche 6 Octobre, nous participons à la journée découverte entreprise..
Nous vous attendons nombreux et nombreuses sur le site des Jardins du Carmel à Mehagne

Présentation du projet, découverte du site, de nos méthodes de cultures, bar convivial etc...

Prévoyez vos bottes ;)

Nous aurons aussi divers stands : dégustation de nos produits - devenir coopérateur(trices) - atelier traiteur...

Pour plus d'informations sur notre coopérative, cliquez ici.

Business plan simplifié

Besoin en capital : 229.500€

Viabilisation et aménagements : 15.000€
Raccordement à l’eau, électricité, clôtures pour sécurisation sangliers, barrière, chemins, ...
Irrigation : 40.000€
Marres, raccordement citernes, pompes, stockage, récupération des eaux, ...
Local matériel : 5.000€
2 containers avec bardage + auvent
Local multi-fonctionnel, avec cave : 15.000€
Local ossature bois, avec cave de stockage enterrée
Serres : 50.000€ sur 2019 et 2020
Installation de 6 serres, avec ouvertures latérales et lucarnes
Outillage et matériel : 25.000€ sur 3 ans
Outillages divers (sarcloirs, râteaux, jusqu‘aux voiles, tuteurs, arceaux, ...)
Achat presse à fruit : 15.000€ en 2019
Construction four à pain : 34.000€
Achat du four et aménagement local adéquat
Plantations : 23.000€ sur 3 ans
Toutes les plantations à long terme : fruitiers, petits fruits, arbres et haies
Véhicule : 7.500€ en 2021


Financement : 229.500 €


Le montant des investissements s’élève à 229.500 € mais une part de cette somme est déjà disponible via le capital de départ de la coopérative et des prêts octroyés par certains fondateurs. Le solde à financer est de 195.000 € qui pourraient se diviser en 50% de prise de parts de coopérateurs et 50% de doublement de ces dernières via le système brasero.

Capital fonds propres : 7.400 €
La coopérative est constituée sur un capital de 7.400 euros apportés en fonds propres par les fondateurs.
Prêts des fondateurs : 27.100 €
Certains des fondateurs ont prêté une part de capital supplémentaire afin de lancer le projet sur de bonnes bases.
Coopérateurs : 97.500 €
Le fondement de notre coopérative est basé sur l’implication financière de coopérateurs qui soutiendraient le projet. Ce montant est un minimum à atteindre pour arriver à financer tous les investissements
Brasero : 97.500 €
Nous avons introduit un dossier à la SOWECSOM (mécanisme BRASERO) qui, après acceptation, nous permettrait de doubler l’apport en capital des coopérateurs et faire évoluer le projet rapidement.

 

 

Détails chiffres d’affaires

Chiffre daffaire

 

Les ventes 2019 sont sur 16 mois, car la coopérative existe depuis septembre 2018. Les ventes de nos légumes, ventes directes et Abonnement AMAP, progressent par la mise en culture de surfaces supplémentaires, mais également par le fait que les parcelles arrivent à maturité après 3 ans et que leur rendement devient meilleur grâce à l'amélioration du sol.

Nous privilégions les ventes directes aux consommateurs, mais nous souhaitons conserver quelques restaurants et magasins en diversification, parce que cela a du sens pour nous, et nous assure un certain volume, notamment en fin de saison avec la mâche et le pourpier. Au niveau des commerces, notre souhait est de prolonger principalement avec des enseignes qui partagent à 100% notre philosophie, comme Les Petits Producteurs et la Coopérative Ardente.

Les ventes de fruits devraient à terme décoller, mais nous devons attendre que nos plantations arrivent à maturité, ce qui ne sera pas le cas avant 5 ans. Mais le potentiel de production dépasse les 20 tonnes/an. En attendant, les petits fruits prennent déjà le relai...

La revente concerne principalement les légumes que nous ne produisons pas (pommes de terre, oignons, échalotes, ...), mais dont notre clientèle a besoin dans ses paniers hebdomadaires. Leur part diminue progressivement, car nous essayons d'être de plus en plus autonome. Nous complétons, en fin de saison, quand nous n'arrivons pas à satisfaire la demande nous-mêmes, via des partenariats avec des producteurs dont nous connaissons les méthodes de productions, toujours minimum en Bio, mais souvent plus qu'en Bio.

La presse à fruit est une activité saisonnière, dont le rendement dépend de la production globale de pommes. Il est probable qu'une année, comme en 2017, il n'y aura que peu de rendement, mais impossible de savoir laquelle. Nous comptons diversifier l'utilisation, au-delà des pommes mais c'est à construire. La ligne de pasteurisation nous permettra la conservation de légumes en surplus en bocaux, en complément de nos lactofermentations.

Pour terminer, il est important de noter que l'activité de Vent de Terre termine sa troisième année de production.

En 2016, en commençant seul, en mars et avec 1 seule serre, sur une surface 2 fois inférieure, Gabriel avait dégagé un chiffre d’affaire de +/- 25.000€. En 2018, la surface avait augmenté de 1/3, et avec 3 serres, le chiffre d’affaire s'est élevé à +/- 55.000€. En 2018, l'exercice se termine avec un chiffre d’affaire de +/- 110.000€, avec 6 serres et +/- 6.000m² de parcelles (soit +/- 4.000m² de planches de cultures, sans les chemins).

 

Bilan

 

Note annexe :

Le plan financier a permis de chiffrer le besoin en capital et en trésorerie. Nous désirons financer le projet principalement en faisant appel à l'épargne citoyenne, via des prises de parts de coopérateurs, ce qui suppose préalablement la création de la structure juridique coopérative, réceptacle de ce financement. À sa création, la coopérative ne disposera donc pas du capital nécessaire pour lui garantir un fonctionnement normal durant ses premières années d’activité. Les signataires du présent plan financier en sont pleinement conscients. Ainsi, la totalité des dépenses mentionnées ne sera réalisée, que si la société dispose des fonds propres nécessaires.